Fauteuil “Eva” de Bruno Mathsson

CHF1,550.00

Designer: Bruno Matthson

Fabricant : Dux

Période de design : 1920-1949

Période de Production : 1960-1970

État: Excellent : le  cordage en jute refait à neuf et boiseries restaurées

Matériaux : Hêtre  et toile de jute

Dimensions : Hauteur 84cm

Largeur : 50cm

Profondeur : 52 cm

Hauteur assise : 35cm

 

Catégorie :

Description

Bruno Mathsson est né en 1907 en Suède, à Värnamo. En fait il devait être ébéniste, comme son père et comme ses aïeux l’étaient devenus depuis quatre générations déjà. C’était donc le cours naturel des choses, que Bruno Mathsson suivent les traces de son père, maître ébéniste. Il est apprenti dans l’atelier de son père et a obtenu de cette manière une bonne connaissance technique du bois et des propriétés du bois.
Bruno Mathsson a beaucoup d’idées novatrices. Précurseur du design organique, il se fait remarquer en 1934 pour son siège Eva. En 1964, il crée sa propre fondation Mathsson International AB (MIAB) et prend en charge la production et la diffusion de ses produits. Il sera l’un des premiers à utiliser la vente par correspondance. Depuis les années 70, il travaille avec d’autres sociétés comme Dux ou Fritz Hansen. Le mobilier de Mathsson, d’une structure simple et légère, est très élégant. Ses sièges donnent parfois l’impression d’être vivants comme le fauteuil Gräshoppan [sauterelle] (1931) ou la chaise longue Pernilla (1944). Outre le bois, Bruno Mathsson travaille également l’acier à partir des années 60. Sa table Superellipse (avec Piet Hein, 1964) est l’un de ses best-sellers. Il se consacre par la suite à la création de mobilier de bureau. Recherchant toujours le confort pour le corps, il sera l’un des pionniers de l’ergonomie. Après son exposition au MoMA à New York, il a obtenu un certain nombre de distinctions, parmi lesquelles : Gregor Paulsson Statuette (1955), Prinz Eugen Médaille d’or (1965), Chevalier de l’Vasaordens royale (1967), membre de The Royal Society of Art, Londres (1978), ainsi que le titre de professeur par le gouvernement suédois (1981).

Le fauteuil « Eva » se compose d’une structure légère et résistante en deux parties de bouleau massif et hêtre lamellé courbé. Elles s’assemblent deux à deux pour former judicieusement la structure. Un tressage de bandes de jute complètent l’assise et le dossier

La conception de ce siège débute dès 1934. Il prend à l’époque le nom de « Artbetstol » ou siège de travail. Elle va meubler certaines salles du MoMA à New-York après sa présentation à l’exposition internationale de 1939.

Le siège « Eva » de Bruno Mathsson est un des succès du design moderne suédois.